Départementales 2015 "Moyen Grésivaudan" Union centriste du Grésivaudan Geneviève Picard /Claudie Brun - Nicolas Mometti/Marc Lizère Une démocratie dans les actes
Départementales 2015 "Moyen Grésivaudan" Union centriste du Grésivaudan Geneviève Picard /Claudie Brun     -     Nicolas Mometti/Marc LizèreUne démocratie dans les actes

Elections Départementales

 

22 et 29 mars 2015

 

Canton " Isère - Moyen Grésivaudan "

 

Geneviève Picard (MODEM),

Conseillère municipale à St-Ismier et élue communautaire à la communauté de communes du Grésivaudan

Claudie Brun (Centre) - suppléante

Conseillère municipale à la Terrasse

 

Nicolas Mometti (Centre droit)

Conseiller municipal délégué à Froges

Marc Lizère (Centre droit) - suppléant

ancien élu de la mairie de Crolles

 

www.anticor.or

24 mars 2015

Communiqué suite au premier tour des élections Départementales Canton Moyen Grésivaudan 

Liste centriste Mometti-Picard

"Nous tenons à remercier les électeurs qui nous ont fait confiance et qui ont voté pour nos idées centristes et pour la Charte Anticor.

Nous tenons à leur dire que fort de leur soutien nous continuerons à défendre nos valeurs."

 

Geneviève Picard, Nicolas Mometti, Claudie Brun, Marc Lizère

Les élections départementales - dimanche 22 mars 2015

La loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) est toujours en cours de discussion devant les assemblées parlementaires et les compétences du département ne sont pas encore définies. 

 

Nous savons que le département gardera les compétences sociales, celles qui concernent les sujets de la vie quotidienne d’un grand nombre d’entre nous: prestations sociales, aide à l’enfance, aide à l’autonomie des personnes âgées…etc. Il devrait aussi garder les compétences sur les collèges et les routes. La réforme territoriale devrait accorder une nouvelle compétence : la solidarité territoriale qui consistera à aider les petites communes à mettre en œuvre et financer leurs projets.

 

Le budget du département s’élève à 1 421,6 millions d’euros pour 2015, mais devant l’augmentation soutenue des dépenses du RSA depuis 2012 et la baisse des dotations de l’Etat le département de l’Isère aura les prochaines années de plus en plus de mal à boucler son budget.

La maitrise des dépenses publiques est donc une réelle nécessité.

 

La transparence, la consultation des isérois, l’application de nouvelles pratiques sont nos priorités.
La signature de la Charte Anticor départementale 2015 est un engagement fort, nous avons la ferme intention de la respecter..

Votre confiance nous permettra de faire changer en profondeur la démocratie au niveau du département.

 

Cordialement

 

Geneviève Picard, Nicolas Mometti, Claudie Brun, Marc Lizère

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Genevieve Picard